L’essentiel de Los Angeles

Nos annonceurs



Vous êtes à l’étape de planifier votre séjour à Los Angeles et vous faite de la recherche… bien! Quel sont les incontournables, genre le Hollywood Walk of Fame. Que faire la première journée ou encore si vous êtes ici le temps d’une escale. Quoi voir pour vivre le California Dream, version condensé et ensuite garder de merveilleux souvenirs une vie durant. Où sont les endroits pour faire du shopping génial, n’oubliez pas qu’ici tout en différent et parfois surréaliste.  

Santa Monica Pier

La route 66 vous amènera à Santa Monica et la raison pour laquelle vous viendrez ici, c’est le Santa Monica Pier. Le tout débuta en 1909. L’endroit a toujours été reconnu comme un bon endroit pour pêcher. De 1916 à 1918 le Santa Monica Pier fut agrandit et un parc d’attraction y fut construit, pour compétitionner avec ceux de Ocean Park et Venice beach.

Donc beaucoup d’évènements, en plus des trucs qui sont là à l’année, dont le Santa Monica Pier Aquarium, l’Oatman shop, en existence depuis 1965. Vous pouvez comme à de nombreux endroits de nos jours louer un vélo, prendre des cours de trapèze, visiter la boutique souvenir dédiée à la célèbre route 66 ou encore allez écouter du Rock’n Roll live au Rusty’s Surf Ranch. Amateurs de Monster burgers, essayez le Pier Burger.

Griffith Observatory

L’observatoire Griffith de Los Angeles en situé sur la Face sud du mont Hollywood. Il offre une vue prenante de la ville de Los Angeles au sud est et du pacifique au sud-ouest. C’est une des attractions touristique les plus populaires de la région. Les 3,105 acres de terrain où est situé l’observatoire fut donné à la ville en 1896 par le colonel Griffith J Griffith, pour y construire un observatoire, une salle d’exposition et un planétarium.

C’est finalement en 1935 que l’observatoire verra le jour, puis de 2002 à 2006 il sera fermé pour d’importante rénovation qui heureusement de changea rien à son look Art deco.

Les additions qui ont été faites au sous-sol offrent désormais de nombreuses exhibitions, le Leonard Nimoy Event Horizon Theatre, le Café at the end of the Universe qui est administré par le chef de réputation international Wolfgang Puck. L’admission est gratuite,  par contre les spectacles du planétarium ne le sont pas. L’endroit a été vu au cinéma une vingtaine de fois, dans des films comme; Rebel without a cause, avec James Dean (1958), the Terminator (1984), the Rocketeer (1991) et Bowfinger avec Eddy Murphy en 1999. À la télévision, pratiquement toutes les séries l’ont utilisé de Mission Impossible à Quantum Leap en passant par the Man from U.N.C.L.E.

Angel Flight

Angel flight est de retour, après avoir été mis au rancard à plus d’une reprise, ce petit bijou est de retour pour notre plaisir. Ce dernier est un funiculaire qui relie la California Plaza, que l’on a vu au cinéma dans; 2012, Fight Club, The Turning Point, Kiss me Deadly entre autre et Hill Street. Donc on ici un attrait touristique et il en a d’autres au bas de la côte tel le Bradbury Building et le Grand central Market… deux autres endroits qui ont été vu au cinéma et à la télé à de nombreuse occasions et qui méritent une visite, si vous êtes des mordu du cinéma Hollywoodien.

Venice Beach

Difficile de faire plus California Dream qu’à Venice Beach, surfers, mimes, jongleurs et un Boardwalk qui ne finit pas de s’étendre à l’horizon. Bien qu’elle existe depuis 1905, la place acquit sa légendaire réputation dans les années 50. À ce moment, elle était surtout habitée par des artistes, des poètes et des nouveaux arrivés d’Europe.  En fait les membres de la Beat Generation se sont installés ici, c’était le Greenwich Village de la West Coast. C’est ici que l’ont pouvait trouver les Stuart Perkoff, John Thomas, Frank T. Rios, Tony Scibella, Lawrence Lipton, John Haag, Saul White, Robert Farrington et Philomene Long.

Vous viendrez ici probablement pour faire de patin à roulette sur le Boardwalk, faire de la plage, faire un pèlerinage à Muscle Beach… si vous avez le physique, bien sûr.

Vous pourriez également, si vous avez gardé la forme allez jouer au Handball, allez jouer au paddle tennis… faite une recherche Google. Les courts de Basket ont la réputation d’être les plus compétitifs au niveau du Street Ball, des types de la NBA ont été recrutés ici. Avons-nous abordé le Surf ?

Parmi les célébrités qui ont établit résidence ici nous avons, Julia Roberts, Kate Beckinsale, Anjelica Huston, Nicolas Cage, Tim Meadows, Viggo Mortensen, Rutger Hauer, Fairuza Balk. Jim Morrison des Doors et Ray Manzarek habitaient le coin dans les années 60. La carrière cinématographique d’Arnold Schwarzenegger débuta après qu’il soit devenu un régulier sur Muscle Beach.

Disneyland

C’est à Anaheim que vous trouverez  Disneyland, l’original. Il va de soi que le parc thématique qui a ouvert ses portes le 17 juillet 1955, a été l’objet de nombreux ajouts au cours des années. De tous les parcs Disney celui-ci est le seul qui a été conçu et construit sous la supervision de Walt Disney lui-même.

Le visiter c’est un peu comme faire un pèlerinage, dans le fond tout a commencé ici. Disneyland a la distinction d’avoir accueilli au-delà de 650 millions de visiteurs depuis son ouverture, c’est plus que tout autre parc thématique à travers le monde.
Les attractions majeures sont d’abord :

Main Street U.S.A. qui est l’entrée du parc. Marchez le long d’une rue où l’architecture et les moyens de transport classiques vous ramènent dans le temps. C’est ici que vous trouverez l’Emporium, un vieux bazar victorien rempli de toutes sortes de souvenirs Disney. Fantasyland est emblématique du parc avec le château de Sleeping Beauty, celui que l’on voyait à la télé et qui est le logo du parc. C’est ici que vous trouverez du Mickey Mouse mur à mur et bien sûr tous les personnages de Disney.
1313 Disneyland Railroad, Anaheim, CA 92802, United States.