Les choses à voir et à faire au Panama

Préparer son voyage au Panama

Tout savoir sur le Panama avant de partir. Savoir où sont les attractions touristiques de premier plan c’est bien, mais on paye avec quelle devise? Bon la devise officielle du Panama est le Balboa, il y a 100 cents dans un Balboa et depuis 1904 le Balboa est à parité avec le dollar US et ce dernier à cour légal au Panama.

Avant de partir

Passeport et carte d'embarquement

Vous aurez besoin d’un passeport qui doit être valide pour au moins 3 mois suivant la date de votre départ, certains site mentionne 6 mois, donc vérifier auprès du transporteur avant de partir, car semble-t-il Panama aime changer ses règlement souvent. Vous devez également prouver que vous avez au moins $500US sur vous, un carte Visa ou American Express fera l’affaire, ainsi que d’un billet de retour ou d’un billet pour une autre destination.

Le visa de touriste n’est pas obligatoire pour les pays suivant; Allemagne,  Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chile, Colombie, Corée du sud, Costa Rica, Chypres, république Tchèque, Danemark, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hollande, Hongrie, Islande, Irlande, Israel, Italie, Japon, Luxembourg, Mexique, Nouvelle Zélande, Norvège, Pologne, Portugal, Royaume unis, Slovaquie, Espagne, Suède, Suisse, Singapore et Taiwan.

Tous les autres touristes ont besoin d’un visa de touriste et il faut passer par le consulat du Panama pour y avoir droit. Si vous compter séjourner là-bas plus que 180 jours, vous aurez besoin d’un visa affaire ou étudiant.
Ceux qui ont un dossier criminel pourront se voir refusé l’accès au pays même s‘il s’agit d’une escale et ces règle sont de plus en plus renforcées.

De plus le Panama comme de plus en plus de pays vérifie votre biométrie, à savoir empreinte digitales et scan facial, comme au cinéma… oui on en ait rendu là.

Pour terminer, le Panama aimerait vous remercier d’être venu aider l’économie locale en vous faisant payer une taxe de départ de US$40, elle doit être payée en argent comptant. Cependant elle est déjà incluse dans le prix de votre billet d’avion, mais gardé $40 juste au cas.

Panama city – l’arrivé

Tocumen International Airport

C’est surement ici que votre voyage débutera, en fait il débutera quand vous arriverez au Tocumen International Airport. L’aéroport est situé à 35Km du centre-ville et il y a plusieurs lignes de bus qui vous permettrons de vous rendre en ville, comme on dit. Le coût du voyage est de seulement de $1.25, par contre les bus n’acceptent que la Metrocard et c’est ici que ça se complique. D’abord il n’y a pas de machine distributrice à l’aéroport seulement des machine pour recharger la Metrocard.

Un Taxi coutera $31, vous pourriez louer une auto et la nature de  votre séjour décidera à savoir si c’est la bonne chose pour vous. PS, plusieurs voyageurs avisés offre de l’argent aux gens du coin pour qu’ils passent leur carte dans la fente de la machine.

Si vous décidez d’aller vous promenez dans le pays lors de votre séjour, vous pourriez louer une voiture, ici les locateurs sont Fox Rent a Car, Budget, Ace, Thrifty et Sixt Rent a Car. Il est préférable de louer un VUS, compte tenu de la condition des routes et vous pourriez opter pour louer un GPS, sauf si vous possédé un Iphone ou un Galaxy et que vous utilisez Google Map.

Comment se déplacer

Une Metro card coute $2 et vous pouvez la charger à coup de $2 et vu qu’un voyage coûte seulement 25 cents (aéroport $1.50), vous pourriez faire un bout avec disons $5.

Les metrobus opèrent à partir d’un point central, à savoir le  Albrook Bus Terminal. Outre le terminus central, la quasi-totalité des supermarchés offre la vente et la recharge des Metrocard, vous rechercher une enseigne avec a Venta de Tarjeta y Recarga, écrite dessus.

Si vous êtes dans les environs de Plaza 5 de Mayo, endroit qui mérite une visite pour sûr, il y une petite boutique qui vend des cartes. Elle est facilement reconnaissable par la file de gens qui attendent à l’extérieur.

Les bus n’ont pas de numéro d’écrit sur eux, juste la destination et plusieurs bus allant à des destinations différentes empruntent les mêmes rues, donc vous aurez à leurs faires signes d’arrêter et oui vous devez être à un arrêt de bus.

Le lecteur de carte se trouve derrière le chauffeur, juste mettre la carte devant le lecteur et attendre le beep.
Si vous devez faire un transfert sur une autre route, repasser votre carte devant le lecteur situé à côté de la sortie arrière du bus, vous aurez à ce moment 40 minutes pour ne pas perdre votre 25 cents
Pour ceux qui désirent vivre la grande aventure il existe une autre type de bus le Diablos Rojos ou si vous préférez les diables rouges. Ce sont des Bluebirds (bus scolaire) qui appartiennent au conducteur/proprio, comme un gros taxi. Ici on paye comptant, 50 cents. C’est très achalandé, si vous avez un sac à dos laissez-le au chauffeur car c’est très serré là-dedans.

Si vous désirez visiter les écluses de Miraflores (canal de Panama) regardez pour un bus avec ce nom dessus. Si pour revenir vous trouver que cela prend du temps, il y a des taxis… mais négocier le prix avant de monter à bord. Bon séjours et Viva Panama

Le canal de Panama

Canal de Panama

Le canal de Panama est long de 78Km et il relie l’océan Pacifique à l’océan Atlantique. Les français ont débutés la construction du canal en 1881 et ils ont à composer avec tremblement de terre en septembre de la première année des travaux. La fièvre jaune et des problèmes d’ingénieries, mettrons le projet en péril. L’intervention de Gustave Eiffel régla les problèmes techniques, mais des problèmes de gestions amenèrent la compagnie en faillite. Puis les américains prendront la relève en 1904 et les travaux seront complétés en 1914.

Maintenant passons à la visite, parce que le reste on s’en fout un peu sur les bords. Le centre des visiteurs de Miraflores est situé à quelques kilomètres du centre-ville de Panama City. Donc on peut s’y rendre en bus et si vous avez lu l’intro, vous savez qu’avec la MetroCard tout baigne dans l’huile. L’entrée coûte quelques dollars en fait ça tourne autour de $15 et le temps que vous lisiez ces lignes, ça peut avoir grimpé. Outre le canal lui-même et les énormes navires qui y circulent, il y a un musée où on vous explique ce que je viens de vous raconter. Il y a quatre salles avec des maquettes et d’autres trucs que l’on retrouve habituellement dans des musées de cette sorte.

Le meilleur, ainsi que le plus spectaculaire est bien sûr la visite du belvédère. De la hauteur de ses 50 mètres vous aurez une vue d’ensemble spectaculaire. Apportez-des jumelles pour voir les travaux d’agrandissement qui permettront à des navires trois fois plus gros d’emprunter le canal. Il y a un resto et une boutique souvenir calculez deux à trois heures pour faire la visite, oui c’est intéressant et vous ne reverrez jamais quelque chose du genre de votre vie.

Ruines des forts de Portobelo

Forts de Portobelo

Il n’y a pas grand-chose à voir sur la côte qui borde la mer des Caraïbes, en particulier la province de Colon et la ville de Colon est à éviter vu son haut taux de criminalité. Par contre à Portobelo vous trouverez les ruines de trois anciens forts qui servaient à protéger la route de l’argent du 16ième au 18ième siècle. Nous parlons ici des fort San Geronimo, Santiago et de l’autre côté de la baie, San Fernando. Dans le fort de San Geronimo, il y a encore des canons, mais leurs bases de bois ont tombés en poussière depuis très longtemps.

C’est ici que de nombreuses batailles sanglantes eurent lieu, mettant en vedette entre autre Sir Francis Drake et le Capitaine Henry Morgan, oui le gars qui est sur la bouteille de rhum. Outre les ruines et les canons des forts, vous pourrez également visiterl’église San Felipe, le bâtiment de la Douane, l’ancienne petite église San Juan de Dios et le musée du Cristo Negro.

Si vous décidez d’aller visité l’endroit et cela se pourrait car c’est comme allez visiter les reste du mur de l’Atlantique en Normandie, version 16ième   siècle. Vous devriez opter pour une auto de location. En partant de Panama city, vous prenez l’Autopista Panama-Colon, c’est une autoroute, numéro 9 et elle est payante. Avant d’arriver à Sabanitas, vous allez passer sur l’Avenue Boyd Roosevelt, aussi connu sous la désignation de Transistmica, route 3. La route qui vous m`ne à Portobello n’a pas de nom ou encore de numéro de route. Comment savoir où tourner! 

Vous allez regarder attentivement les bâtiments à votre droite et quand vous apercevrez le Supermercado Rey, grosse affiche rouge et jaune avec Rey écrite dessus, vous tourné à droite.  Vous devriez arriver à Portobello 45 minutes plus tard et pour vous aider à vous rendre sans anicroche voici quelques trucs. À Portobelo il y a un resto qui se nomme Captain Jack’s fine dining, il y a également un endroit qui se nomme Scuba Portobelo et ils ont mis une affiche à la seule jonction sur votre chemin, donc suivez les annonces publicitaires, ils devraient en avoir plusieurs et elles pointent toutes sur Portobello.

Le Parc National Soberania

Parc national Soberania

Si vous aimez faire de la randonnée dans la nature, vous devez venir faire un tour ici. Si vous avez déjà prévu de louer une voiture pour aller visiter les trois forts de Portobelo, vous serez ravi d’apprendre que le parc est à moins de 30 minutes du centre de Panama city. Le parc a vu le jour en 1980, à l’intérieur de celui-ci se trouve un zoo avec un nombre incroyable d’oiseaux de toutes, mais vraiment toutes les couleurs, car nous parlons ici de 380n espèces d’oiseaux.

Maintenant pour ceux qui adorent la randonné, il y a d’abord le sentier du Pipeline Road qui est long de 27Km, tout au long du parcours vous serez entouré par une végétation qui est très différente de celle du parc du Mont Tremblant, admettons et oui il y a des singes dans les arbres et d’autres bestioles typique du coin.

Maintenant si vous désirez voyager dans le temps vous pourriez marcher sur les traces des Conquistadors en prenant le Camino de Cruces. C’est le sentier que tout le monde utilisait avant la construction du chemin de fer en 1850. C’était le chemin qui permettait de traverser Panama du Pacifique à l’Atlantique, il y a plusieurs sections qui sont couverte de pierres plates. Il y a des escaliers de pierres et des ponts en bois de type pont suspendu… comme dans les films d’Indiana Jones.

Apporter de l’insecticide et du bon, parce qu’ici les moustiques peuvent vous infecter avec le virus du Zika, la fièvre jaune et un paquet d’autres trucs que vous ne désirez vraiment pas attraper. Protégez-vous mais ne vous empêcher pas d’aller découvrir cet endroit qui sort de l’ordinaire.

Pedasi – Côte du Pacifique

Playa Venao Surf

Vous remarquerez que les meilleurs endroits sont sur la côte du Pacifique tout comme au Costa Rica. Pourquoi! La différence entre la mer des Caraïbes et la côte ouest c’est l’humidité accablante qui y règne. Ceux qui ont déjà été à Cancun ou à la Nouvelle Orléans le savent. Donc c’est ici que ça se passe que votre activité préféré soit de vous faire bronzer au soleil, vous baignez allez à la pèche ou encore surfer.

Ici c’est surtout le surf qui domine, parce que tout est fait pour le surf, comme de beaux rouleaux comme seuls les surfeurs peuvent apprécier. Playa Venao est de plus en plus populaire au point que tous les hôtels affichent complet des mois d’avance. Malheureusement les promoteurs ont senti ce qui se passe ici et certains projets immobiliers vont transformer cet endroit calme et magique en y construisant de gros Resorts avec des buffets à volonté et de l’alcool cheapette, également en quantité illimité. Entretemps, c’est toujours un endroit merveilleux, donc profitez-en pendant que ça dur.

Si par contre vous aimez le snorkeling il y a une île pas très loin qui se nomme Isla Iguana est l’un des joyaux cachés du Panama. L’île abrite de nombreux iguanes noirs qui aiment lézarder sur les plages comme partout où il y a ce genre de grosse bestioles paresseuses. Il y a des excursions en provenance de Pedasi qui offre des forfaits de 5 heures, c’est bien car  après avoir fait du snorkeling pendant 3 heures et vous êtes fait prendre en photo avec un Iguane, vous avez hâte de revenir pour prendre une bière dans un des petits bars cool de Pedasi

Les endroits à éviter.

Oui il y a des zones à éviter dont la province de Darién qui borde la frontière avec la Colombie. Il n’y a pas grand-chose à voir dans le coin et l’endroit est surtout fréquenté par des narco trafiquants et des éléments de la guérilla colombienne.

La ville de Colon n’est pas recommandée,  les gens vivent dans une pauvreté extrême et malheureusement cela se traduit par une criminalité élevée.

Panama city - Casco Viejo

Casco Viejo Panama - promenade Esteban Huertas

Casco Viejo est un endroit à voir absolument, ici vous trouverez l’historique de la cité qui s’étend sur plusieurs siècles. L’œil averti saura différencier les différentes périodes, de l’époque coloniale, soit 1513, aux édifices plus récents avec leurs façades Art-Deco. Vous y trouverez le musée de l’émeraude, dont l’entrée est gratuite, mais vous devez passer par la boutique cadeau pour ressortir… pas mal! Il y a également le musée du canal, ainsi que la façade, encore debout de l’église Santo Domingo. Cette dernière a brulé en 1756 et ne fut jamais reconstruite, mais sa façade tient toujours et c’est fantastique en toile de fond pour se faire prendre en photo. Terminer votre promenade en passant par la promenade Esteban Huertas, c’est un endroit décontracté, avec ses vendeurs de rue. Vous aurez une vue de la baie de Panama avec les  navires qui attendent pour traverser le canal.

 

Panama city -  La Vieja

Panama La Vieja

Toujours à Panama city, vous trouverez l’ancienne capitale du Panama, soit La Vieja. Ce n’est pas très grand et ce que vous y trouverez ce sont des ruines au sens pur du motun peu comme des ruines romaines, mais c’est plus récent et beaucoup moins spectaculaire. Outre les piles de roches, il y a à une extrémité une église qui est partiellement restauré.

Le circuit du Panama Viejo Historical Monument Complex est long de 1.5Km et vous pouvez le couvrir en dedans de 2 heures et ceci inclus le musée, ainsi qu’un peu de fouinage dans le coin.

Vous pouvez grimper au sommet du clocher de la cathédral qui est haut de 30 mètres et de là vous aurez une vue intéressante des ruines avec la ville moderne et ses gratte-ciels dans le fond.

C’est situé sur l’avenue Cincuentenario, qui signifie cinquantième anniversaire en français. Cinquantième de quoi, ceci est malheureusement un item qui ne figure pas à l’agenda du présent document. Donc c’est dans le quartier de Parque Lefevre qui est au sud-est de Panama city.

Pour s’y rendre

En auto c’est facile vous n’avez qu’à suivre la dite avenue, elle longe la rive. Utilisez Google Map. En taxi, en théorie le chauffeur devrait savoir c’est où.
En bus voici quelques routes qui passent dans le coin
Panama Viejo – Via Israel – Albrook (bus en provenance de Balboa et d’Albrook)
Panama Viejo – Seafood Market (bus en provenance du Seafood Market)
Panama Viejo – Cinta Costera (bus en provenance d’Albrook)
Albrook – Via Porras – Cincuentenario (bus en provenance de Albrook et de 5 de Mayo Square)
Heures d’ouverture.
Mardi au samedi 8:30 A.M à 4:30 P.M.

Shopping à Panama City

Albrook Mall Panama shopping

Vous n’êtes pas dans l’univers des designers comme à Milan, ici c’est l’univers du beau, bon, pas cher… malgré que ce soit rarement beau et pour ce qui est de bon… c’est fait en Chine. Mais si vous aimez les décors kitsch et l’ambiance de carnaval, vous allez adorer. Rendez-vous et laissez vos objets de valeur à l’hôtel, au Centro Comercial Los Pueblos.

C’est un immense district avec plein de Malls et de magasins de toute sorte, dont le Mall Multiplaza Pacific, Albrook Mall, Multicentro Centro Comercial El Dorado Centro Comercial Plaza Terronal, Il y a un Adidas Outlet store et si la fringale vous prend il y a un Burger King dans le coin. Il y a aussi des boutiques pour faire du Duty free shopping. En fait il y a également des boutiques huppées et des boutiques telles que l’on en trouve à New York ou encore dans les Outlets. Il y a vraiment de tout et tout cela en dedans d’un immense district commercial.

Le Parc National Altos de Campana

Parc national Altos de Campana

Situé à 77Km de Panama city, ce parc vous offre une vue impressionnante du Pacifique, ici c’est montagneux et les sentiers de randonnés sont un peu plus exigeant que ceux du précédent. Le parc existe depuis 1966, c’est en fait le plus ancien de Panama, mais les amateurs de randonnée et de nature semble rare. Si vous faite parti de ce groupe, vous devriez songer à venir découvrir ce petit bijou.