Les choses à voir et à faire à Cuba

Préparer son voyage à Cuba

La base de la planification
Pesos Cubain Convertible

Ce qu’il faut savoir avant de partir. D’abord la monnaie officielle des prolétariens est le Pesos Cubain, puis il  y a le Pesos des touristes qui se nomme le Pesos Cubain Convertible ou CUC$, il a la valeur d’un US$, mais si vous faite l’erreur d’arriver ici avec du US$, vous serez pénalisé au change. Donc on apporte des Dollars Canadiens ou des Euros.

Il n’y a pas de guichets bancaires automatiques à Cuba. De plus, les chèques de voyage et toutes cartes émises par les banques américaines ne sont pas acceptés, donc Dollars Canadiens ou Euros que vous convertirez en CUC$.

Comment se déplacer à la Havane

Pour voir l’essentiel de la Havane rapidement, vous pourriez opter pour un Hop-on Hop-off Bus, comme à New York, Rome…etc.

Coco Taxi

Pour vous déplacer lentement et ne pas laisser de trace carbone, vous pourriez prendre un Coco Taxi, c’est un genre de scooter  à trois roues avec un siège pour deux à l’arrière. Les jaunes, c’est-à-dire ceux qui ont l’air d’un citron sont pour les touristes, les noirs et jaune sont pour les gens du coin.

Les Taxis fonctionnent depuis 2008 sous le nom Cabataxi. Maintenant veuillez porter attention à ce qui suit. Lorsqu’il n’y a pas de compteur, négocier un prix avant de monter à bord, sinon le type peut décoller et vous aurez ensuite toute sortes de problèmes quand viendra le temps de payer. Maintenant pour ceux qui ont des compteurs, portez attention au code qui apparait en quelque part dessus. Le code de jour est le 1 et le soir c’est 4, la raison est que le prix au Km n’est pas le même. Ce n’est pas à 10h le matin que ça risque d’arriver, mais plutôt vers l’heure du souper, donc demander aux personnels de votre hôtel quelle est la bonne heure pour passer du 1 au 4.

Cuba Taxi

Si ceci semble un tantinet compliqué, voici les reste. Certains marche toujours sur les anciens noms, Panatax sont le moins cher. Les plus chers sont Turistaxi (avec un nom comme ça on a figuré pourquoi) Transgaviota et Taxi Ok. Ils sont soit blanc avec des signes rouge ou jaune avec du noir sur le coté.
Grandcar ce sont de vieux Chevrolet qui coute $CUC 30 de l’heure

Bici Taxi sont des vélos 3 roues comme dans Central Park à New York. C’est très économique 1 CUC, mais ils n’ont pas le droit de transporter des touristes, mais ils le font et si le pédaleur voit de la police, pas loin, il vous fera descendre quitte à vous rembarquer une rue plus loin.

La Havane

La Havane est la plus grande, la plus importante et la plus vieille des villes de Cuba. La Havane est une ville coloniale qui a été fondé en 1515 et une partie importante de ce patrimoine existe toujours. Pour apprécier l’endroit vous devez visiter la vieille ville, avec ses rues étroites et ses bâtiments coloniaux laissés à eux même.
La vieille ville a un charme surtout qu’elle est parcourue par des vieilles voitures américaines. Vous trouverez un grand nombre d’édifices qui datent de différentes époques, vous pourrez apprécier des styles architecturaux allant du baroque, au néo-classique, en passant par le modernismeet pour terminer des bâtiments du style Art-Deco datant de la prospérité du début du 20ième siècle.

Plaza Vieja

Plaza Vieja

Traduit en français ça donne la vieille place, cet endroit est au cœur de la vieille ville. Originalement, soit en 1559, l’endroit ce nommait la nouvelle place ou si vous préférez Plaza Nueva. Ici on pouvait assister à différente forme de divertissement allant des fêtes publiques aux corridas et pour finir les exécutions publiques. Le secteur était habité par les bien nanti de l’époque, bien qu’au 17ième siècle il se nommait la place du marché… Plaza del Mercado.

Aujourd’hui vous trouverez au centre une fontaine entouré de quatre dauphins.
Dans les années  1930 le dictateur de l’époque Gerardo Merchado avait rasé l’endroit pour y faire construire un stationnement sous-terrain, depuis ce temps-là, on a reconstruit la place et la fontaine. Inutile de dire que la place est entourée de restos, de bars et de café. Si vous aimez marcher et que vous empruntez l’avenue Teniente Rey, vous arriverez devant le Capitole.

Le Capitol

Capitole

Cet édifice qui date de la grande prospérité d’après la Grande Guerre est une copie du Capitol de Washington. Ce bâtiment de style néo-classique fut le siège du congrès jusqu’en 1959, puis le régime de Fidel le désigna pour devenir la maison de l’Académie des sciences, ainsi que la librairie des sciences et technologies de Cuba.

Au moment d’écrire ses lignes l’édifice était en rénovation, donc les  visiteurs n’ont pas accès à l’intérieur de bâtiment. Par contre si vous faite la visite du vieux Habana, vous passerez devant, donc faite un arrêt et faite vous prendre en photo avec le gros bidule en toile de fond
422 Industria, La Habana,

Fabrica de tobacos Partagas

Fabrique de cigares

S’il y a une chose pour laquelle Cuba est renommé, c’est bien ses cigares. Il existe plusieurs fabriquant de cigares à la Havane, celui-ci est situé juste derrière le  Capitol ou si vous préférez le El Capitolio. En opération depuis 1845, les facilités produisent pas moins de 5 millions de cigares annuellement. Vous pouvez visiter les lieux la visite dure 45 minutes et coûte CUC$10. Pour vous procurer des billets, vous devez les acheter au comptoir d’un hôtel du coin, parce ce qu’ici on ne vend pas de billets… Cuba c’est Cuba.

Maintenant le bâtiment lui-même est intéressant et si vous décidé de faire une visite au Capitol, vous aurez un bon point de vue de la fabrique pour Faire de la photo géniale.
Horaire des visites
Lundi – vendredi  de  9h à 11am et de midi à 1:30pm. C’est assez limité comme horaire, mais on est ici pour faire des cigares et en vendre.
Fabrica de tobacosPartagas
Industria street No. 520; Old Havana

Fabrica de Arte Cubano – Havana – Night life

X Alfonso

Toujours à la Havane voici un endroit que vous devriez prendre le temps de découvrir le temps d’un drink ou deux. À prime abord l’endroit ne semble pas très accueillant, c’est une vieille fabrique d’huile, ça fait très révolution industrielle. Pour quelques dollars cubains. Le nom espagnol une fois traduit donne ceci, la fabrique d’Art Cubain.

Cela donne une galerie d’art avec une exposition de photos, une salle de projection, un endroit pour danser et un bar très bien garni. Le type derrière le concept est X Alfonso, un musicien avant-gardiste qui allie aussi bien le Fusion, le Hip Hop, l’Afro-Rock et le son Cubano. Ce dernier a rapporté le concept d’Allemagne, endroit qui est effectivement maitre dans le genre. Vous désirez rencontrer les musiciens qui définissent la musique cubaine moderne et les jeunes musiciens qui aspirent à se tailler une place. C’est la place
Fabricade ArteCubano
Ouvert jeudi – dimanche; 8pm -  3am
Coin de Calle 26 et Calle 11

Calle Obispo

Calle Obispo

Calle Obispo est une longue rue piétonnière qui débute derrière le Museo de BellasArtes, musée des beaux-Arts qui est en face du Parque Central et elle se termine à la Plaza de Armas.  Si vous débutez votre visite du côté nord c’est-à-dire, près du Parque Central, vous apercevrez un resto aux couleurs vive, le El  Floridita. C’est ici qu’Ernest Hemingway venait boire ses Daiquiris et il disait “My mojito at La Bodeguita, my daiquiri at El Floridita”

Le type était un régulier et pour l’honorer on a commandé une statue de lui en bronze et elle est accoudé au bar. Les touristes aime se faire photographier à côté de la statue et des touristes il y en beaucoup ici et c’est normal. Juste à côté se trouve la Casa del Run y del Tabaco Cubano, autrement dit la maison du rhum et du tabac cubain. C’est un incontournable vous pourrez y déguster de nombreux rhums ainsi que découvrir son histoire. Il y a une grande sélection de bons rhums.

Vous voyez vous n’avez même pas parcouru un seul pâté de maison et déjà on a deux endroits à visiter et le reste de la rue est très intéressante à parcourir, il y plein de galerie d’art, des boutiques, restos, etc. Il va de soi que vous serez sollicité par des commerçants, comme au Mexique d’ailleurs.

Plaza de Armas

Plaza de Armas

Rendu à l’autre extrémité de Calle Obispo, vous trouverez enfin la Place d’armes. Outre les arbres qui procurent une ombre très bienvenue, vous découvrirez des vendeurs de livres et magazines vintage, la sélection est impressionnante. Vous trouverez des posters de Fidel et du Che, il va de soi.

C’est la place pour trouver des trucs antiques comme sur la Calle Obispo d’ailleurs. Une connaissance a déjà acheté un vieil appareil  photo fabriqué en URSS, donc c’est surprenant ce que l’on peut trouver. Il y a plusieurs musées entourant la place et le Castillo de la Real Fuerza, un fort qui aujourd’hui est un musée.

La forteresse d’El Morro - Havana

Castillo del Morro

La forteresse d’El Morro ou comme les locaux l’appelle Castillo de los Tres Reyes Magos del Morro, a été construite en 1589. Ceux qui ont une connaissance de l’espagnol auront compris qu’il s’agit des trois rois mages, il faut avouer que c’est un drôle de nom pour une forteresse. Il va de soi que sa vocation première était de défendre l’entrée du port comme toute forteresse qui se respecte.

Il est possible et même souhaitable de la visiter, parce qu’en plus des vieilles pierres et des vieux canons il y a un resto qui porte le nom de Los 12 Apostoles, outre le resto en question, vous aurez une vue assez spectaculaire de la Havane et au coucher de soleil c’est formidable pour prendre des photos géniale.

Amateur de cinéma, un peu d’attention. Le fort a été vu au cinéma dans The Ghost Breakers un film 1940 avec Bob Hope et Paulette Goddard et The Big Boodle, mettant en vedette nul autre qu’Errol Flynn. Ce dernier date de 1957, puis après l’arrivé de Fidel Castro les producteurs ne se sont pas rué à la Havane pour faire des films.

Pas très loin se trouve la Fortaleza de San Carlos de la Cabaña, c’est une forteresse plus récente, soit le 18ième siècle, c’est la troisième plus importantes des Amériques. Le meilleur temps pour visiter La Cabana est tard en après-midi et au coucher du soleil. Puis à 9pm, vous pouvez assister à la mise à feu des canons, à une certaine époque c’était pour avertir ceux qui se trouvaient à l’extérieur des murs de la ville que les portes de celle-ci étaient sur le point d’être close. Deux façons de ci rendre soit par taxi ou par la ligne T3 des Hop On Hop Off. Le hic avec le Hop On, c’est que la ligne termine sont opération justement à 9pm

Électricité

Convertisseur de voltage

Ici on fonctionne principalement avec du 220 V pins Européennes ronde dans la plupart des hôtels.Si vous venez d’Europe passez au chapitre suivant, maintenant pour les Nord-Américain lisez ce qui suit attentivement.

Il y a des hôtels qui ont des prises de 110V, mais pas tous les hôtels, c’est pourquoi cette section a été écrite. Les prises de 220V sont faciles à reconnaitre, par contre vous allez voir, surtout dans les chambres de bain des prises qui ressemble étrangement aux prises Nord-Américaine, mais elles sont branchées sur une alimentation de 220V. Pourquoi? C’est parce qu’il y a des trucs comme les rasoir, les séchoirs et les fers coiffants  qui fonctionnent sur les deux voltages. Si vous branché votre Galaxy S6, il va s’auto détruire rapidement et il pourrait même prendre feu, même un Iphone va faire la même chose.

La solution est simple il existe des réducteurs de tension pour les voyageurs. Assurez-vous, avant d’acheter votre bidule sur Amazon, qu’il réduit bien la tension, car il y en a en une quantité folle qui ne sont que des adaptateurs, c’est la même tension à l’entré qu’à la sortie.
Maintenant pour mettre toute les chances de votre côté, il y a un vérificateur de voltage qui peut vous dire si c’est du 220V ou du 110V. Il y en a un chez Home Depot  pour moins de $10 - Sperry Instruments Model # ET6204, il y très facile à utiliser et il est petit.

Shopping à la Havane

Memorias libreria
Memorias Librería

Une nouvelle boutique qui est en fait une librairie qui vend du vintage. Nous parlons ici de livres, il va s’en soit, mais également de la vieille monnaie, des cartes postales d’une autre époque, des magazines, de vieilles boites à cigares,  des affiches sérigraphies,  ainsi que des affiches Art-Deco des années 30.
Animas57 Entre Prado (Paseo de Martí) et Zulueta.  Pas loin du Parque Central.

Almacenes San Jose
Almacenes de deposito San Jose

Ce marché est dans le vieux port dans un ancien entrepot, cet immense hangar vous protège de la chaleur. Si vous aimez l’Art la vrai, à ce moment il faut venir ici.

Ils y a de tout, surtout de magnifiques peintures, mais aussi des sculptures, des bijoux conçu par des artisans et artistes du coin. Les items ont un prix affiché, donc vous savez immédiatement si l’objet désiré est dans votre budget. Ici ce n’est un commerce d’état, donc vous pouvez marchander avec l’artiste lui-même. L’endroit est grand arrivez tôt, mais malgré cela la fatigue vous fera quitter, bien avant d’avoir fait le tour. L’entrée est gratuite, donc venez ici avant d’aller dans les boutiques de la Calle Obispo.  Le nom complet est le «Centro cultural Antiguos - Almacenes de deposito San Jose».

Cerveceria Antiguo Almacen

Juste à côté vous trouverez un autre endroit qui utilise un vieux hangar sur le bord de l’eau il s’agit de Cerveceria Antiguo Almacen de la Madera y El Tabaco. C’est un resto avec de la bière froide et de la musique live, selon l’heure. Pour les curieux Almacen signifie entrepot en espagnol et Madera donne bois. Donc si on traduit le nom du resto ça donne Brasserie Antique à l’entrepot du bois et du tabac.

Ça fait différent de la Cage aux Sports et la cerveza coûte moins cher.
Avenida del Puerto | AntiguosAlmacenes San Jose, La Havane, Cuba

 

Se balader sur la Malecon

La Malecon

Si vous séjourné à la Havane vous viendrez surement ici un soir ou deux, car cette promenade den bord de mer longe la baie de La Havane et vous offre une occasion de faire des photos que vous mettrez sur votre page Facebook, une fois retourné à l’hôtel.

Il y a plein de café et de resto dans le coin, c’est touristique et pour cause. Si vous avez pris le bus pour venir passer la journée ici, en provenance de Varadero, vous n’aurez probablement pas le temps de venir ici, car il y a tellement de choses à voir.

Les Plages

Cayo Santa Maria Cuba

Les plages sont la raison qui attire autant de gens au pays de Fidel. Une des raisons est aussi que ces dites plages n’ont pas encore pris une tournure trop commerciales. Les gens du coin sont sympas, la vie évolue à un autre rythme, c’est l’endroit pour décrocher.

Plusieurs aéroports ayant la capacité d’accueillir  des Airbus et des Boeing, font que vous n’avez pratiquement pas à faire on long trajet pour aller à votre hôtel. Venez découvrir les plus belles pages de Cuba.

 

Finca Vigia

La maison d’Ernest Hemingway
Maison de Hemingway

Vous connaissez probablement l’écrivain et journaliste Ernest Hemmingway, mais vous ne savez peut-être pas qu’il a habité à Cuba entre 1940 et 1959. La maison qu’il habitait a été transformée en musée et attire de nombreux touristes chaque année.

C’est en banlieue de la HavaneFincaVigía Km. 12 ½, La Habana, Cuba San Francisco de Paula Ward

 

Internet

Pour ce qui est de l’internet à Cuba c’est à chi…er, le service est meilleur sur Mars. Pour ce qui est des cellulaires (portables), apportez le pour prendre des photos pour le reste… vous êtes en vacances, profitez-en pour lâcher prise.