Parcourir la route 66 en Arizona

En route pour la Californie

Route 66
L’Arizona Route 66

Ce segment du voyage débute à la frontière de l’Arizona et du Nouveau Mexique, au niveau de l’I40. Le premier arrêt est le Petrified Forest National Park et la raison que vous devriez faire une visite ici, c’est qu’il y a beaucoup de choses à la fois intéressantes et c’est très différent de ce que l’on voit ailleurs.

Holbrook Az
Holbrook Joe & Aggie

Holbrook n’est pas une de ces villes qui a souffert de l’arrivé de l’Interstate 40. La raison principale est la proximité du Petrified Forest National Park. Le parcours du parc vous amène au sud de Holbrook, donc vous devez passer par ici et il y a plein d’établissements qui vendent du bois pétrifié et d’autres items que l’on n’a pas le droit de ramasser. La ville a quand même son cachet et vous verrez le logo de la célèbre route un peu partout. Venez voir ce que Holbrook vous réserve.


Winslow Az
Giant Red Strat

I was Standing on a corner in Winslow, Arizona. Si vous connaissez les paroles de la chanson Take it Easy des Eagles, vous savez de quoi je parle. Winslow as été touché par l’arrivé de l’Interstate 40, heureusement que la chanson des Eagles a fait connaitre l’endroit. Puis des gens du coin ont décidé de créer un attrait touriste basé sur cette même chanson. Le résultat est bien vous n’aurez pas l’impression d’avoir arrêté ici pour rien. Venez rejoindre le mec au coin de la rue à Winslow


Meteor Crater
Meteor Crater

Ce n’est pas une attraction de la route 66, tels les deux suivantes, c’est un trou dans le sol datant d’environ 50,000 ans. Il y a 100 ans c’était une exploitation minière qui s’avéra un échec, parce que la mass ferreuse qu’il comptait exploité s’était pulvérisé lors de l’impact.  Le trou est grand comme 20 terrain de football et on pourrait y entrer le centre-ville de San Francisco.  Le site est ouvert aux touristes depuis 1961, donc se n’était pas ici quand la Route 66 brillait de tous ses néons. Mais ça vaut quand même une petite visite au Meteor Crater


Two Guns
Two Guns et Twin Arrow

Une ville fantôme et un poste d’essence abandonné avec deux grandes flèches plantés dans le sol. Anciennement il y avait des néons allumé dessus le soir arrivé, mais ça fait une éternité quelles sont l’ombre d’elle-même. Les deux sont situé sur le côté sud de l’Interstate. Des blocs de ciment empêche l’accès à Twin Arrow, donc ralentissez et demandé au passager de prendre les photos. Two Guns est accessible, mais gare au trou qui vous attend à l’arrivé. Oui c’est une ville fantôme, mais ne passez pas trop de temps sur place, vous pourriez avoir de la visite, vous êtes en territoire apache.

Winona

Un pont le Walnut Canyon Bridge, pour le voir sortir pour prendre Townsend Winona road.  Juste après Bridge Road, vous pouvez vous stationner et allez voir le pont de près. Clic, clic, photo, photo et on revient sur ses pas pour reprendre la route de l’Ouest.

Flagstaff
Flagstaff

La région de Flagstaff possède plusieurs sections intactes de la mère de toutes les routes et le paysage est grandiose. Nous sommes dans la Coconino National Forest qui est surtout constitué de pins Ponderosa. Prenez la sortie du Walnut Canyon, vous serez à ce moment sur la route 66, tel quelle existait il y a 60 ans. Flagstaff est un excellent endroit pour faire une pause et explorer le environs. Il y a beaucoup d’hôtels de qualité et les prix sont très raisonnables. Bienvenu à Flagstaff Arizona.


Grand Canyon Railway
Williams

Williams possède suffisamment de choses à voir et à faire, pour y passer quelques jours. Surtout si vous avez décidé d’aller passer une journée au Grand Canyon. Vous pourriez laisser votre auto à l’hôtel et prendre le Grand Canyon Railway. Ce chemin de fer construit en 1901, vous transporte au South Rim en moins de deux heures et vous ramène le soir venu. Le nombre de restos de bars et boutiques souvenirs ne peuvent qu’impressionner.


Seligman - Arizona
Snow Cap drive in

Seligman se trouve à l’entrée Est d’un important tronçon de le Route 66 qui vous mène à Kingman. 145Km de Route 66 juste pour vous, avec plein de vestiges à voir. Mais déjà à Seligman vous aurez plein de choses à voir dont le célèbre Snow cap drive In et le fils de Juan Delgadillo qui fait de chaque commande un évènement. L’endroit joui d’une notoriété tel que des autobus de touriste s’arrête ici. Découvrez le Snow Cap Drive In


Kingman
Welcome to Kingman

Kingman se dit au cœur de la Route66 et ce n’est pas faux. Si vous arrivez de Las Vegas vous arriverez ici, si vous arrivez de Los Angeles vous arriverez ici.

Kingman est à la croisé des chemins, c’est un bon endroit pour faire le plein, manger, dormir et prendre le temps de vivre. Vous êtes dans le désert et c’est chaud, mais dans le Kingman historique il y a des arbres et de l’ombre. Venez visiter Kingman


Cool Spring
Cool Spring

Après avoir quitté Kingman et avant de négocier Sitgreaves Pass, vous trouverez un vestige… un vrai vestige, une vieille station service, avec des hôtes très colorés. Le décor est dément et c’est votre dernière chance de retourner vers la sécurité… et la honte. 

Sitgreaves Pass
Sitgreaves Pass

Pour se rendre à Oatman de Kingman, les voyageurs d’une autre époque devaient passer par Sitgreaves Pass. Ce chemin hasardeux qui leur permettaient de traverser les Black Mountains du Mohave County, se faisait en suivant une route très étroite dépourvu de garde à fou. Au sommet vous êtes à 3,550 pis (1082 m) et en bas vous êtes rendu à 2,700pi (822m). À cette époque lointaine il n’était pas question d’utiliser de la machinerie lourde, car cette dernière était à ses premiers balbutiements. À titre indicatif, dès 1953 un chemin de contournement avait été construit.

Si vous avez un Bucket List, ici est bonne place pour commencer ou ajouter un autre item à la dite liste. En bas du dénivelé dément qu’est Sitgreaves Pass, vous trouverez Oatman, un village fantôme du Far West qui est bien vivant. En cour de route cherchez les épaves de véhicules, il y en un peu partout.

Oatman
Oatman

La ville d’Oatman porte de nom d’une femme, Olive Oatman, qui avait été kidnappé à l’âge de 14, ainsi que sa sœur par les Tolkepayas, elle fut vendu au Mohave et finalement revint parmi les blancs. La ville porte son nom en hommage et à sa famille. La ville elle-même a vu le jour quand des gisements d’or furent découverts ici en 1863. En 1921 un incendie détruisit une partie importante de la ville, mais épargna l’hôtel Oatman qui date de 1902. En 1960 la ville était devenue une ville fantôme, mais aujourd’hui elle est prête à vous accueillir. Bienvenu à Oatman.